Soyez tendance dans vos diner.

Ou comment ne pas rater une belle soirée en couple?

Un des rationnels de Foodizz était de trouver une alternative aux macarons.

Pourquoi? Les macarons c’est beau, c’est bon, c’est déclinable de 100.000 façons.

Nous avons beaucoup de respect pour tous les artisans qui travaillent ce produit typique et historique tous les jours.

Mais le problème, c’est que, justement, beaucoup de monde travaille le macarons.

Même une très célèbre marque de hamburgers (celle avec un clown) s’est lancé dans l’offre en macarons (rouge et jaune, le clown…).

Bref, il est plus difficile aujourd’hui de ne PAS trouver de macarons.

Incrustés, imprimés, rouge, vert, fluorescents, au thé matcha, sans gluten, avec gluten, bio, cher, pas cher…

The sky is the limit comme dirait un consultant d’Accenture voulant convaincre un auditoire de financiers après un bon repas.

 

Et puis il y a les chiffres. Les chiffres du marché du macaron et les théories marketing qui les accompagnent.

Comment passer à coté d’un marché qui se chiffre en milliard d’Euros. Faut il être inconscient?

Un peu quand même.

Mais bon, on est un peu inconscient chez Foodizz et on a développé les tartelettes à la place.

Déclinables également de milles et unes façons, avec leurs petites incrustations, nous pensons qu’elle sont une bien belle alternative.

Nous avons choisi de les laisser volontairement simples et avec des goûts bien reconnaissables.

Des goûts qui goutent les fruits. Il fallait  y penser. Une cerise… goute… la cerise (mais  ca, c’est un autre problème que j’aborderais dans un autre post).

Mais c’est vrai qu’il est difficile de nager à contre courant.

Nous sommes formatés pour ranger des produits dans des cases : bon pour offrir, bon pour faire la fête, bon pour régresser devant sa télé, bon pour café gourmand, bon pour jeter…

Nous, on vous demande juste d’inventer avec nous l’usage qui va avec.

Et on vous promet, un jour on fera aussi des macarons.